Les parts de marché des officines sous enseigne en France

Les parts de marché des officines sous enseigne en France

L’amélioration de l’efficience des opérations commerciales dans le secteur pharmaceutique est plurielle : réduction des réserves arrière en magasin, optimisation du stock, accroissement du choix pour le client, mise en place par la chaîne du circuit de distribution. Les avantages se dénombrent à la fois pour le client que pour le pharmacien. Les pratiques commerciales se mettant en place sont celles de la grande distribution : efficience et rentabilité, au service du consommateur.

C’est le secteur même de la distribution pharmaceutique qui fait face à un boulevrsement dans son mode opératoire: le marketing avec l’analyse de la satisfaction client tend à intervenir dans le développement du secteur qui s’apparentait jusque là à la stagnation opérationnelle. Ainsi, les éléments forts des structures centralisées (groupement, chaînes, i.a.) se présentent dans leur connaissance approfondie du comportement du client. La satisfaction du client, mais aussi le rapport qualité/prix n’étaient jusqu’alors que peu pris en compte par les pharmaciens. Désormais, le rendement d’une officine se base non seulement sur la compétence du pharmacien et de son/ses adjoint.es, mais aussi de nouveaux critères comme celui de la qualité du service ainsi que de l’apparence du magasin.


Notice: Undefined index: max_bar_thickness in /kunden/301554_10119/webseiten/new/wp-content/themes/quality-tester-2019/blocks/chart.php on line 63

Les plus fortes progressions enregistrées pour l’année 2018-2019 sont prometteuses quant à la suite du développement des officines sous enseigne. En outre, le nombre de pharmacies par enseigne permet de couvrir un espace géographique inégalable si l’officine reste centrée sur elle-même ; de même le chiffre d’affaires de l’enseigne permet d’avoir accès aux avantages dont le consommateur en fin de circuit de distribution est le primo bénéficiaire.

Ces enseignes se distinguent par des pratiques commerciales issues de la grande distribution. Elles arrivent ainsi à contrôler la quasi-totalité du circuit de distribution pharmaceutique.

Ce sont au total 17 enseignes que Pro-Conso a testées, réalisant plus d’une centaine d’inspections. L’enquête réalisée par Pro-Conso France vise à passer les officines des plus grandes enseignes au test de la compétence du personnel, afin de cerner la part d’expertise restante lorsque l’officine s’adapte aux nouvelles pratiques commerciales.

Source: IQVIA ; Open Health Company France ; LSA